11 mai 2011

La Chapelle Saint-Lupien

Par Dans Le Bourg, Rezé

Au IVème siècle, à l’époque où le christianisme apparait dans la région, un de ses premiers adeptes, Lupien, est baptisé par Saint Hilaire de Poitiers en 340. Une première chapelle est édifiée en son honneur un siècle plus tard et devient un lieu de culte et de pèlerinage en raison d’une série de miracles qui s’y seraient produits selon Grégoire de Tours qui écrit « …à son tombeau un aveugle recouvra la vue, un paralytique le mouvement, un muet la parole ».

Le site de Saint-Lupien tel que nous le connaissons aujourd’hui, présente un prieuré du XVe siècle construit sur un ancien sanctuaire mérovingien du Xe siècle, lui-même à l’emplacement de constructions gallo-romaines. La messe y fut interdite le 31 mai 1777 en raison de son délabrement et jusqu’en 1790, la chapelle a appartenue à l’abbaye de la Madeleine de Geneston. Rachetée en 1791, elle sert alors de lieu de stockage pour le foin et le matériel agricole… Acquise et restaurée par la ville de Rezé en 1983, ces vestiges sont classés séparément au titre des monuments historiques depuis le 9 décembre 1986. Aujourd’hui, le site fait parti du patrimoine archéologique de la ville et permet de partir à la découverte des vestiges du port antique de Ratiatum.

Laisser un commentaire

 

error: Content is protected !!