15 avril 2012

La Tannerie Suser

Par Dans La Morinière, Rezé

A la fermeture de la savonnerie, de nombreux ouvriers sont restés sans travail. C’est en 1848 qu’Henri Suser, originaire d’une famille l’Est de la France, et installé à Rezé, écrit au préfet pour lui demander l’autorisation d’implanter sa tannerie sur le site de la Morinière avec comme argument fort la promesse d’embaucher… Une dizaine d’années plus tard, en 1861, la tannerie-corroierie compte déjà près de 900 ouvriers et devient la seconde entreprise du département… Elle travaillait alors le cuir et la peau, fabriquait des chaussures et semelles en cuir et pendant la guerre franco-allemande de 1870, était soucieuse de confectionner les guêtres qui recouvraient le bas de la jambe et le dessus de la chaussure des soldats…

C’est à cette période d’apogée pour l’entreprise qu’Henri Suser fit construire sa maison de maitre baptisé «Le petit Choisy sur Sèvre», directement sur le site de l’usine et que certains appelaient le «château». C’est également lui qui fit viabiliser la route attenante à sa propriété, devenue rue Jean Baptiste Vigier aujourd’hui.

À sa mort, son fils reprend l’activité, mais l’approche du XXe siècle est marquée par une baisse d’activité significative. Contraint de vendre la manufacture en 1893, il trouve repreneur avec la société nantaise de produits chimiques qui décide d’y construire ses propres bâtiments.

Laisser un commentaire

 

error: Content is protected !!