15 avril 2012

Le Pont de la Morinière

Par Dans La Morinière, Rezé

C’est au moyen-âge que remonte la trace d’un pont reliant les deux rives. Alors simple tablier en bois, il est victime à de nombreuses reprises de crues le rendant impraticable et à dû subir autant de réparations…

En 1793, les républicains opposés aux insurgés vendéens le transforment en pont-levis. Malgré les réparations successives, l’état du pont se dégrade fortement et les habitants lancent une pétition en 1869 pour la construction d’un nouveau pont. Les édiles municipaux ne donneront pas suite estimant que le “passage d’eau” permettant de sillonner la Sèvre entre Pont-Rousseau et Vertou grâce à des bateaux à vapeur était à même de satisfaire leurs besoins. Pourtant en 1879, la ville de Rezé entreprend la construction d’un nouveau pont et exproprie à cet effet une partie des terrains de la tannerie Suser. Ce pont équipé d’un tablier métallique et de piles en pierres taillées s’ouvre enfin à la circulation en 1893.

Des travaux d’entretiens sont réalisés en 1905 et 1938 mais l’érosion des berges provoque la déformation de la structure métallique ce qui entraine en 1970 la fermeture de la circulation pendant 17 mois. Reconstruit en béton armé et élargi dans les années 80, l’édifice est aujourd’hui solide.

Laisser un commentaire

 

error: