1 juillet 2012

Le Chat qui guette

Par Dans La Montagne

Dès 1900, une buvette est construite en direction du bourg de Saint Jean de Boiseau, près du carrefour des « quatre routes » menant vers Boiseau, Indret et La Montagne.

Les témoins de cette époque nous ont assuré qu’à cette époque, de nombreux chats se promenaient dans le bois d’en face, de l’autre côté de la rue, le « bois des fous ». C’est en voyant ces chats que le propriétaire, Pierre Delaunay, imagina cette appellation du « Chat qui Guette » qui, plus tard, donnera le nom de la route.

Texte: Société d’Histoire de Saint-Jean-de-Boiseau

Laisser un commentaire

 

error: Content is protected !!